Trois Mouscronnois chez D’Artagnan

Lille 7juin14Samedi 7 juin 2014, trois Mouscronnois se sont retrouvés au cercle Vauban de Lille pour le trophée d’Artagnan, rencontre annuelle à l’épée.

Le trophée porte le nom du célèbre mousquetaire du Roy parce que d’Artagnan, né Charles Debatz Castelmore Montesquiou a été membre de ce cercle à l’époque où il était gouverneur de la place de Lille d’avril 1672 au décembre de la même année, soit juste avant de se faire tuer d’un coup de mousquet dans le cou au siège de Maastricht dans la nuit du 24 au 25 juin 1673.

Le trophée s’organisant en équipes de deux dans un relais à l’italienne, nos Mouscronnois se sont battus férocement (Greg pour la première fois et Pascal faisant équipe avec un jeune douaisien).  L’honneur fut sauf et malgré les encouragements d’une équipe de Jurbise, il fallut finalement s’incliner face aux français aguerris par moulte compétitions tout au long de l’année.

Mais la défaite n’est pas amère, car elle apporte sont lot de satisfactions. Satisfaction d’une journée bien remplie, satisfaction de rencontres amicales où chaque touche donnée est déjà une victoire, où chaque touche reçue est une leçon qui permet d’évoluer. Et en fin de journée, les amitiés soudées avec les escrimeurs rencontrés.

Le vainqueur vous me direz ? …  Arras qui l’a emporté dans ses murs jusqu’à le ramener l’année prochaine, puisqu’ayant vaincu brillament contre Lille pour la troisème fois dans un assaut final digne des meilleurs films de cape et d’épée.

La leçon à tirer de cette journée : Plus on participe à des compétitions, mieux on apprends à se battre, car pour paraphraser la Bruyère : Cent fois sur le métier il faut remettre l’ouvrage, jusqu’à ce que la perfection vous mette à la page.

Greg

Ici, Greg à l’action face à un français qui dérobe pour éviter la touche

 

 

 

 

JacJac, calme comme à son habitude, mais tel un tigre qui va bondir, s’apprête à lancer sa flêche tandis que son adversaire a déjà poussé sa fente trop loin pour encore pouvoir rompre sans danger.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *